in ,

Kenya: 133 millions $ pour les projets d’infrastructures de transport

Le gouvernement a alloué des fonds d’une valeur de 310,7 milliards de shillings (soit environ 133 millions $), pour le financement de plusieurs projets d’infrastructures de transport à travers le pays a titre de l’exercice budgétaire 2021/2022.
L’information a été rendu publique par le secrétaire du Cabinet au Trésor, Ukur Yatani Kanacho, qui a indiqué que « le gouvernement a intensifié la construction d’autoroutes modernes ainsi que de routes urbaines et rurales dans toutes Les regions du pays ».

Qu’une partie représentant un montant de 182 milliards de shillings (environ 78,2 millions $) serve à la construction de routes et de ponts ainsi qu’à leur réhabilitation et leur entretien. Dont 94,7 milliards de shillings (40, 7 millions $) seront consacrés à la construction des routes et ponts et 36,1 milliards de shillings (15,5 millions $) serviront à leur réhabilitation, alors que 54 autres milliards de shillings (23,2 millions $) sont réservés pour l’entretien.
Le réseau ferroviaire quant à lui connaitra un investissement total de 27, 5 milliards de shillings (11,8 millions $), à raison de 1,3 milliard de shillings (559 000 $) pour la construction des lignes de métro ferroviaires et 27,2 milliards de shillings (11,6 millions $) pour la phase 2 du chemin de fer à écartement standard (SGR).
Quant au volet portuaire, lui aura 7,5 milliards de shillings (3,2 millions $) repartis dans des travaux de modernisation du port de Mombasa, de même que 7,5 autres milliards de shillings (3,2 millions $) vont permettre de poursuivre le projet LAPSSET lancé en mars 2012, qui a pour vocation de relier le Kenya, le Soudan du Sud et l’Ethiopie par le rail, les airs, les routes et les oléoducs.

Lyse Davina

Rédigé par : Lyse Davina

Maroc: Lafarge ciment à travers ses usines de Settat est classé 2e mondial des plus performantes du groupe

Nigeria: Début des transactions officielles de la section ferroviaire lagos- ibadan