in ,

Maroc: Lafarge ciment à travers ses usines de Settat est classé 2e mondial des plus performantes du groupe

D’une capacité de production annuelle de 1,7 million de tonnes de ciment, l’usine LafargeHolcim Maroc de Settat dispose d’un portofolio de produits diversifiés qui lui permet de répondre aux différents besoins du pays , qu’il s’agisse de constructions individuelles, d’’ensembles immobiliers ou de grands ouvrages d’infrastructure tels que les ouvrages d’art de l’autoroute Berrechid / Beni Mellal ou même le tunnel de l’Oudaya qui a exigé un ciment très spécifique.

La cimenterie de Settat est classée 2ème usine la plus performante du groupe LafargeHolcim dans le monde. Ce classement se base sur des critères de performances industrielles en matière d’Efficacité, de Coût et de Développement Durable qui englobe la santé, la sécurité, l’environnement, la qualité, le développement des Hommes. Celui-ci couvre 129 usines intégrées du réseau international du groupe LafargeHolcim. 5 des 6 cimenteries de LafargeHolcim Maroc sont dans le Top 20 mondial.
En vue de cela, la cimenterie de Settat a été choisie par le Groupe LH comme usine pilote dans le cadre du projet « Plant of Tomorrow »- en français  « l’usine de demain ». L’objectif de cette initiative est d’implémenter dans toutes les usines les dernières innovations en matière de technologies d’automatisation, de robotique, d’intelligence artificielle et d’entretien prédictif. Ces solutions innovantes permettent d’améliorer les processus de production et de garantir une production de ciments plus sûre, plus efficace et plus durable.
En matière d’énergie verte, à l’instar des autres usines du groupe au Maroc, la cimenterie de Settat est déjà alimentée depuis 2018 par de l’électricité éolienne et utilise également des combustibles alternatifs qui permettent de réduire le recours à des combustibles fossiles. Toutes les cimenteries de LafargeHolcim Maroc sont d’ailleurs certifiées ISO 14001 (Management environnemental) et ISO 50001 (Management de l’énergie).

Lyse Davina

Rédigé par : Lyse Davina

Côte d’Ivoire: Ferkessédougou aura bientôt un port

Kenya: 133 millions $ pour les projets d’infrastructures de transport