in ,

Cimencam ouvre sa troisième école en sécurité et santé du travail au Cameroun

Après les écoles de Bonabéri à Douala en 2018 et de Figuil dans le Nord en 2019, les cimenteries du Cameroun ouvrent une école à Nomayos dans la périphérie de Yaoundé. Par cette réalisation l’entreprise de Benoit Galichet entend élargir l’offre de formation aux entreprises et aux particuliers.

L’ambition affichée par la société des cimenteries du Cameroun est d’atteindre zéro accident de travail avec l’ouverture de ce centre de formation d’après le mot du Directeur Général Benoit Galichet qui a fait le constat de nombreux accidents au cours des dernières années au sein de son entreprise. La société entend donc mettre un accent particulier à travers ses écoles de sécurité en santé et en sécurité au travail, sur la protection de la personne du travailleur, pour des rendements optima. A ce jour, la Cimencam a formé plus de 4.600 personnes en sécurité sur la santé et la sécurité au travail et dispensé plus de 36.000 heures de cours afin de donner un bon niveau de maitrise opérationnelle des normes et directives du groupe en matière de santé et de sécurité. Une initiative louable qui n’entend pas s’arrêter là.

Jean Messina

Rédigé par : Jean Messina

Afrique de l’Ouest : le Togo se dote de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de la sous region dans la ville de Blitta

Cameroun: Construction de l’hôtel du Lac à Yaoundé, l’édifice le plus haut d’Afrique centrale