in ,

Maroc: Le secteur ferroviaire marocain présente son modèle de développement

C’est lors d’une conférence internationale organisée par l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), en collaboration avec l’Union Internationale des Chemins de fer (UIC), que le modèle de développement du secteur ferroviaire marocain a été présenté.

L’ONCF inscrit le modèle de développement des chemins de fer dans la stratégie nationale de développement durable à l’horizon 2030, fondée sur les Orientations et la vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, conciliant entre l’économique, le social et l’environnemental. Près de 200 participants représentant 36 pays issus des cinq continents venant de divers horizons (organismes institutionnels, réseaux ferrés, bailleurs de fonds…).

De ce fait, l’Office national des chemins de fer a lancé, mardi le 22 Juin 2021, un plan spécial « MRE » avec des offres de trains renforcés et un tarif de bienvenue avantageux visant à faciliter le retour au pays des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Cette offre totalise 21 trains par jour au départ de Tanger vers le Sud (Rabat, Casablanca et Marrakech) et vers l’Oriental (Fès, Nador et Oujda), en plus de la  liaison au départ de l’aéroport international Mohammed V vers Casablanca (10 trains avec une cadence de 2h couvrant toute la journée de 5h à 23h).

Par ailleurs, l’ONCF annonce la mise en place exclusivement pour les MRE d’un tarif de bienvenue « AHLAN » offrant une réduction de 50% sur le billet aller/retour et vers toutes les destinations ferroviaires et/ou à bord de tous les trains Al-Boraq, Al-Atlas et TNR. Ce tarif est valable pour toute la période estivale (15 juin-15 septembre) sur présentation d’un billet d’entrée et de sortie du Maroc (avion/bateau).

Madeleine Shirley

Rédigé par : Madeleine Shirley

Cameroun : Aliko Dangote porteur de bonnes nouvelles dans la sphère des hydrocarbures au Cameroun

Egypte: Le réseau ferroviaire s’agrandit et devient l’un des plus performants d’Afrique