in ,

Le MINTP Sensibilise les riverains sur le raccordement de l’autoroute Yaoundé-douala

Accompagné du secrétaire d’Etat et du gouverneur de la région du centre, le ministre des travaux publics a effectué le 25 juin 2021 une descente sur le terrain dans l’optique d’examiner les dispositions préparatoires en vue de l’exécution des travaux.

Lors de la visite effectuée le 25 juin 2021 par le ministre des Travaux publics, deux points ont été soulevé à savoir : l’achèvement de l’autoroute proprement dite, et sa mise en service. Un accent particulier a également été mis sur la mise en exploitation concernant l’aménagement des voies de raccordement de Boumnyebel. Le chef de la mission de contrôle a d’ailleurs émis le souhait de voir les emprises qui se situent entre la section urbaine de Yaoundé et le point kilométrique 00, (section sur laquelle il est prévu un revêtement de 5 cm en béton bitumeux, 20 cm en grave et 25 cm en grave latéritique)  être libérées.

A cet effet, un planning d’exécution a été élaboré et plusieurs scenarii ont été enregistrés en fonction du besoin de la circulation. Afin d’évaluer la portance de la chaussée, des sondages ont été faits dans certaines zones, notamment celle comprise entre Nkolbisson et l’entrée cité verte où il est prévue une chaussée de 10 centimètres EME, 20 cm de béton en grave non traité et 25 cm de grave latéritique. Certaines anomalies ont cependant été relevées, nécessitant ainsi des travaux sur la chaussée. Des zones de stationnement ont également été identifiées afin d’éviter l’engorgement des véhicules, en plus du recensement des biens effectués sur une partie du couloir de l’autoroute pour l’entame des travaux.

Le ministre des travaux publics apprécie bien entendu l’avancée générale des travaux et ce, parallèlement à l’important aspect de la mise en service de cette infrastructure. Notons que du point kilométrique 40 au point kilométrique 60, les travaux de la couche de roulement sont en train d’être achevés. L’entreprise en charge des travaux a d’ailleurs déployé à cet effet plusieurs engins appropriés et un approvisionnement en bitume assez important pour faire tourner la machine. L’ouvrage sur la rivière Manyaï est également en construction. Il reste cependant la mise en œuvre de la couche de roulement qui elle, s’effectue généralement en saison des pluies. Selon la mission de contrôle, la fin des travaux est prévue pour novembre 2021. 

Bella Gabrielle

Rédigé par : Gabrielle Bella

Cameroun: Construction de la route Grand Zambi-Kribi : bientôt la pose du dernier mètre de bitume

Ouganda: Réhabilitation de 11 routes dans la municipalité de Masaka en Ouganda