in ,

CAMEROUN: La BAD accorde 107 milliards de francs Cfa au Cameroun pour la construction de la Ring road

Le 22 juin 2020, soit neuf mois après la fin des assises du Grand dialogue national, le Président de la République S.E Paul Biya autorise la signature d’un accord de prêt d’un montant de 106 milliards de francs pour la construction de la Ring road.

Il a fallu attendre 21 mois pour voir aboutir le processus de financement pour la construction de cet axe routier. En effet, le ministre camerounais de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), Alamine Ousmane Mey a signé le 18 juin 2021 avec la Banque africaine de développement (BAD), un accord de prêt en vue du financement de la 3e phase du programme d’appui au développement du secteur des transports portant sur la construction de Ring road. Cet évènement intervient 1 an après l’autorisation du Président de la République. Car c’est le 22 juin 2020 que le chef de l’Etat camerounais S.E Paul Biya a habilité le MINEPAT à signer l’accord de prêt pour le financement du projet.

Retenu en catégorie 1 en raison de son impact potentiel sur plusieurs plans, le projet de la Ring road vise le bitumage du tronçon de la route nationale N°11, section Kumbo-Nkambe-Misaje, dans la région de Nord-Ouest, départements de Bui et du Dongo Matung. En tout, 280 kilomètres de la Ring road vont être aménagés et réhabilités sur un linéaire qui forme une boucle, et dessert les principales localités de la région du Nord-ouest à partir de Bamenda. Avec en plus un raccordement à la frontière nigériane à partir de la localité de Misaje. La Ring road traverse cinq des sept départements de la région anglophone du Nord-ouest, d’un linéaire de 365 kilomètres et forme la boucle Bamenda-Bambui-Ndop-Babessi-Kumbo-Nkamke-Misaje-Nyos-Wum-Bafut-Bamenda. Dans le cadre de ces travaux initialement prévus pour une durée de 36 mois, le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi, a lancé un appel d’offre international. Pour la BAD, cet axe routier est un maillon essentiel pour booster les échanges commerciaux entre le Cameroun et le Nigeria.

La livraison de cette superbe infrastructure routière est donc prévue pour le 31 décembre 2024 et le projet sera accompagné de plusieurs autres aménagements tels que la construction des établissements scolaires, des magasins de stockage de produits agricoles et la construction des centres multifonctionnels pour les jeunes de la région du Nord-ouest.

Bella Gabrielle

Rédigé par : Gabrielle Bella

Sénégal: « Sénégal Vert », les travaux forestiers urbains du parc de Dakar-Yoff vont bientôt démarrer

Gabon: 117,4 milliards FCFA mobilisés pour la construction du barrage hydroélectrique Kinguélé Aval